mercredi 18 mars 2015

Dragage # 1

Après, près de 2 ans, d'études et de procédures administratives, la S.A du Port de Pornichet à obtenu une autorisation de rejet des sédiments, par un arrêté préfectoral du 22 décembre dernier.
Après une période d'installation de chantier, le dragage du port à donc débuté dès le début de janvier 2015.
Les travaux se dérouleront en deux phases. La première jusqu'à mi-avril, pour un volume d'environ 40 000 m3, et une deuxième, de mi-octobre à mi-avril 2016, pour un volume d'environ 80 000 m3. Les travaux commenceront par l'entrée du port, puis une partie du chenal, suivi des pontons "O" et "N" coté mer. Ils se poursuivront par les pontons A et B et plus si possibilité.
L'avancement des travaux est, bien sûr, subordonné aux difficultés techniques rencontrées par l'entreprise MARC S.A. Néanmoins, nous essayons de planifier au mieux la zone d'évolution de la drague et de prévenir dès que possible les plaisanciers, dont le navire nécessite un déplacement, en indiquant le poste disponible en remplacement.
La drague en action dans l'entrée du port.
Les travaux sont réalisés par une petite drague aspiratrice de dix pouces, pourvue d'une élinde de 18 mètres de long. Cette drague possède quatre pieux marcheurs qui rendent son déplacement autonome. Le fonctionnement est par ailleurs facilité par le fait que seule l'élinde papillonne, au moyen de vérins, la drague restant immobile durant une passe. Ce qui permet d'opérer en passant sous une partie des bateaux, dont les dimensions et tirant d'eau permettent l'intervention sans risque.
Les vases sont refoulées et transportées par l'eau de mer aspirée. Elles sont ensuite refoulées dans une canalisation flottante, qui est raccordée à une tuyauterie immergée. Cette dernière part de la digue sud près des sanitaires coté Saint Nazaire, passe entre les pontons E et F pour déboucher à coté de l'extrémité du ponton B. Cette conduite, maintenue au fond par des sacs de sable est matérialisée par des petites bouées orange.
Nous demandons aux plaisanciers, plus spécialement des pontons F pairs et G impairs, possédant des voiliers à fort tirants d'eau, de prendre des précautions, lors des basses mer de fort coefficient, pour évoluer dans leur travée et une partie du chenal.
L'entreprise MARC SA, ainsi que le personnel du port, contactés par un simple appel en VHF, sur le canal "9", s'efforceront de vous aider en cas de problème.
Nous restons bien sûr à votre disposition pour tout renseignement par téléphone ou via l'accueil de votre capitainerie.

La Direction du Port.